Plus nos sociétés évoluent, plus l’impact de la mondialisation devient fort.

On le constate à travers le flux toujours plus important de populations à travers le globe mais surtout par le développement des échanges interculturels. Il est possible aujourd’hui d’avoir accès à la gastronomie ou aux arts (littérature, musique, cinéma…) de toute une variété de pays, ceci a d’ailleurs été amplifié par les avancées technologiques et la digitalisation. On peut penser notamment au développement des services streaming qui ont pu faciliter la diffusion de certaines cultures à travers le monde.

Tout ceci a créé un besoin linguistique important, il est désormais requis de savoir parler au moins une langue étrangère sinon plusieurs, on le voit avec l’anglais qui est indispensable dans le monde des affaires ainsi qu’avec l’évolution de l’enseignement scolaire. Certaines langues sont désormais obligatoires pour les étudiants et elles sont enseignées de plus en plus tôt dans les écoles.

Grâce aux cartes ci-dessous, nous verrons quelles sont les langues les plus influentes aujourd’hui en Europe et quels sont les pays qui ont le plus de connaissances au niveau linguistique.



Peut tenir une conversation en anglais

L’anglais est une des langues les plus parlées au niveau international. Elle occupe actuellement la 3ème place en Europe.

Elle est le plus parlé dans le Nord de l’Europe (90% au Pays-Bas et 86% en Suède et au Danemark) et est moins répandue en Europe de l’Est (20% en Hongrie et 26% en Slovaquie). Cependant, l’anglais reste la langue la plus parlée et apprise à travers l’Union Européenne, étant parfois plus populaire dans certains pays que celle officielle.

De plus, sa popularité ne cesse d’augmenter grâce à l’impact qu’ont les cultures américaine et britannique, notamment par l’explosion de nouveaux médias tel que Netflix. Ajoutons à cela l’enseignement de la langue à l’école dès le plus jeune âge et son usage récurrent dans le monde des affaires.


Peut tenir une conversation en français

Le français est une des principales langues européennes bien qu’elle soit plus répandue dans certains pays d’Afrique.

Même s’il n’est pas très populaire dans la plupart des pays (- de 20% pour la plupart), la situation géographique de la France a permis à la langue de se répandre assez facilement. En effet, la France partage ses frontières avec la Belgique (85%), le Luxembourg (80%), l’Italie (16%), l’Allemagne (14%), l’Espagne (9%) et la Suisse où une partie du pays est considérée française avec pour « capitale » Genève.

Il faut aussi prendre en compte le contexte historique car la France et l’Angleterre ont été à maintes fois ennemis et alliés. Il existe aujourd’hui une forte présence d’anglais dans le Nord de la France comme de français dans le Sud de l’Angleterre et c’est pour cela que le pays est assez familier avec la langue française (19%).


Peut tenir une conversation en russe

Bien que la Russie ne soit pas membre de l’Union Européenne, le russe y est assez répandu. C’est une des 6 langues officielles des Nations Unies et près de 260 millions de personnes à travers le monde le parle.

On constate néanmoins que le russe n’est pas une langue populaire dans la plupart des pays, elle l’est uniquement chez les pays voisins à la Russie où son influence demeure forte, même après la chute de l’Union Soviétique. La Lituanie (80%), la Lettonie (67%) et l’Estonie (56%) ont les pourcentages les plus élevés car ils partagent la frontière avec la Russie ou bien la Biélorussie où le russe est inscrit comme langue officielle.

En conclusion, on peut dire que le russe reste une langue propre aux pays de l’Europe de l’Est et que sa popularité en Europe Occidentale reste quasi-inexistante (0% dans la plupart de ces pays).


Peut tenir une conversation en italien

L’Italie, autrefois berceau du fameux Empire Romain, a perdu de son influence après la chute de ce-dernier. Le latin a donné naissance à une multitude de langues qui se sont répandues partout à travers le monde.

Malheureusement, l’italien n’est pas la langue d’origine latine la plus répandue dans le monde ou bien même en Europe. A part Malte, qui grâce à sa proximité géographique connaît bien la langue italienne et la parle (56%), le reste des pays de l’Union Européenne ne la parle que très peu (- de 5% pour la plupart). Son niveau international ne lui a donc pas permis de se classer parmi les langues officielles des Nations Unies.

Malgré tout ce qui vient d’être dit, il faut noter que l’Italie représente approximativement 12% de la population européenne et que Rome reste la capitale de la religion chrétienne car il y siège le Vatican.


Peut tenir une conversation en espagnol

L’Espagne représente à peu près 10% de la population européenne mais sa langue est bien plus répandue, contrairement à ce que ce chiffre pourrait nous faire croire.

En effet, l’espagnol est une des 6 langues officielles des Nations-Unies et elle est parlé dans 4 continents. Elle est notamment langue officielle d’un grand nombre de pays d’Amérique latine comme le Mexique et est la 2ème langue la plus parlée aux Etats-Unis derrière l’anglais

Les richesses et l’influence du peuple espagnol à l’époque des conquistadors, ainsi que l’immigration des peuples latino-américains aujourd’hui, font que la présence de l’espagnol est très forte à travers le monde, bien qu’il ne soit pas aussi populaire en Europe (- de 10% en général).


Peut tenir une conversation en allemand

La présence de l’allemand à travers le monde est fortement liée à la puissance économique de l’Allemagne et à sa position géographique.

Comme on peut le constater, l’Allemagne partage ses frontières avec un très grand nombre de pays : Les Pays-Bas (71%) et le Luxembourg (69%) qui ont l’allemand pour langue officielle, le Danemark (47%), la Belgique (22%), la Pologne (20%), la République-Tchèque (15%), la France (6%), l’Autriche et enfin la Suisse où la majorité du pays est considérée « alémanique ».

On voit qu’au-delà de ces pays, la popularité de l’allemand diminue grandement et c’est à cause de cela qu’il ne fait pas partie des 6 langues officielles des Nations Unies.
Toutefois, il ne faut pas sous-estimer l’Allemagne, car elle demeure un pays très attractif sur le plan économique.

Source: European Union : Special Eurobarometer 386