Combien de mots dans la langue française ?

La seule manière dont nous sommes capables de compter le nombre de mots que contient une langue est de se fier au dictionnaire le plus complet. Bien sûr, cela peut paraître assez flou car un dictionnaire ne peut jamais être exhaustif. La langue française invente chaque jour de nouveaux mots. Sans oublier aussi qu’un dictionnaire présente aussi toujours du vocabulaire que le langage courant n’utilise pas.

En réalité, chaque personne francophone à son propre lexique qui est naturellement fait de mots convenant aux usages quotidiens en termes d’échanges et de communication.

Langue française : quel est le nombre de mots ?

D’accord, mais combien de mots y a-t-il dans la langue française ? Tout d’abord, le français compte beaucoup plus de mots que le kirundi ou bon nombre de dialectes africains. Cette caractéristique s’explique en grande partie par le fait que de nombreuses personnes sont francophones et que nos activités sont donc extrêmement diverses. C’est cela qui favorise en premier lieu l’ajout de nouveaux mots dans la langue française !

Alors combien de mots contient la langue française ?

Il faut bien donner un chiffre à cette question ! Le français courant, donc le vocabulaire que l’on utilise tous les jours, représente environ 32 000 mots. Mais les dictionnaires que nous connaissons tous comme le Grand Robert ou le Petit Larousse contiennent respectivement 90 000 mots et 35 000 mots. Vous remarquez donc de grandes différences selon les éditeurs !

À titre de comparaison, la langue anglaise qui est considérée comme la langue qui compte le plus de mots en possède environ 200 000. En outre, cela ne veut absolument pas dire que la langue anglaise usuelle utilise tout son matériel lexical, loin de là !

Combien y a-t-il de mots dans la langue française depuis sa création ?

Personne ne sait combien de mots la langue française a utilisé de mots depuis qu’elle existe. Les mots ont évolué, certains appartiennent ou appartenaient uniquement à des dialectes régionaux, certains mots existent sans être reconnus et d’autres se font oublier facilement. Impossible de dire combien de mots dans la langue française ont été utilisés si l’on prend en compte chaque époque.

La langue française n’a pas de frontière

En ces temps de morosité où l’on regarde avec inquiétude du côté de l’anglais envahissant, il peut être salutaire, pour se consoler, de jeter un coup d’œil rétrospectif sur une autre langue, l’italien, car c’est à cette dernière que le français, jusqu’au milieu du XXe siècle, a le plus emprunté.

Et lorsque l’on pense aux apports de l’italien au français, une seule époque vient immédiatement à l’esprit et repousse dans l’ombre toutes les autres, celle de la Renaissance italienne, qui, dès le XVe siècle, a ouvert la voie à la Renaissance française dans le domaine des arts.

La langue italienne a alors donné au français un fort contingent de mots qui se sont très vite et très harmonieusement fondus dans la masse lexicale déjà héritée du latin, ce qui peut s’expliquer à la fois par la parenté linguistique et par l’histoire des peuples. Ces deux langues nées du latin avaient des affinités naturelles dues à leur origine commune, et elles avaient aussi côtoyé au cours de leur histoire les mêmes autres langues (le germanique ancien, l’arabe, etc.).

Sur un plan plus général, l’interpénétration des deux peuples avait été facilitée d’une part à l’occasion des guerres d’Italie, d’autre part à la faveur de la présence successive de deux reines italiennes à la cour de France. Il y avait eu, dès 1533, le mariage de Catherine de Médicis, descendante de Laurent le Magnifique, avec le duc d’Orléans, fils de François Ier et futur Henri II et, à la mort de ce dernier, la longue régence de Catherine de Médicis pendant près de vingt ans (1560-1580). Cette influence italienne à la cour de France s’était poursuivie jusqu’en 1600.

Mais c’est bien plus tôt, dès le XIVe siècle, que l’italien avait pénétré dans la langue française, surtout en raison de l’importance des activités commerciales de l’Italie, qui se manifestaient avec succès dans l’ensemble du monde méditerranéen. Il a fallu attendre, le milieu du XXe siècle pour qu’une autre langue influence très fortement la langue française : on veut bien entendu parler de l’anglais !

Mais, combien de mots en français viennent de l’italien, de l’espagnol, de l’anglais, de l’allemand, et de l’arabe ?

Combien de mots dans la langue française sont d’origine étrangère ?

Très difficile de donner une estimation précise et chiffrée, même de façon approximative en matière de vocabulaire. En fait, le nombre de mots que contient le français évolue chaque jour. Certains se font oublier sans que l’on ne s’en aperçoive, alors que de nouveaux sont créés ou empruntés à des langues chaque jour selon les rencontres ou les nouveaux usages. Il faut également savoir que l’origine d’un mot est le plus souvent une affaire de conjecture.

Aujourd’hui, les linguistes estiment que la langue française réunit environ 8 000 mots d’origine étrangère. Si on considère qu’un dictionnaire de langue française compte environ 60 000 mots, cela représente donc environ 13 % des mots au total. Parmi eux, si l’on écarte le vocabulaire trop savant ou trop spécialisé, environ 4 200 sont utilisés tous les jours.

Combien de mots dans la langue française sont d’origine anglaise ?

En 2021, les mots d’origine anglaise sont les mots étrangers les plus représentés dans la langue française. Cela est relativement récent car jusqu’en 1950, c’était l’italien que l’on retrouvait le plus dans la langue française. De nos jours, il se situe au second rang juste devant l’allemand.

Pour donner des chiffres, le français a emprunté à la langue anglaise environ 1053 mots. Ce qui représente donc 25 % des 4 200 mots d’origine étrangère que l’on retrouve dans la langue française.

Quelques exemples de mots anglais dans la langue française

Aujourd’hui, de plus en plus de mots d’origine anglaise se retrouvent dans le dictionnaire français. Et certainement que de nombreuses personnes parlent anglais tous les jours sans même s’en rendre compte. Pour l’exemple parmi les mots d’origine anglaise que compte la langue française, nous pouvons citer week-end, football, brunch, smartphone, camping, like, vintage… la liste s’allonge tous les jours et la numérisation des communications comme avec Facebook participe largement à l’élargissement des mots anglais dans le français contemporain.

Combien de mots en français viennent de l’italien ?

On estime que la langue française compte environ 698 mots-clés sont d’origine italienne. Cela représente donc 16,6 % des mots d’origine étrangère dans le dictionnaire français

Combien de mots dans la langue française sont d’origine allemande ou germanique ?

La langue française réunit environ 544 mots d’origine germanique. Autrement dit, 13 % du vocabulaire français emprunté aux langues étrangères est d’origine germanique.

Combien de mots en français sont originaires de l’arabe ?

Le Grand Larousse présente 214 mots d’origine arabe. Cela représente 5 % des mots d’origine étrangère utilisées par la langue française.

Combien de mots dans la langue française sont d’origine espagnole ?

La langue espagnole a donné à la langue française 157 mots soit 3,7 % des mots d’origine étrangère.

Combien de mots dans la langue française sont d’origine asiatique ?

Quelques mots d’origine asiatique ont leur place dans le dictionnaire français. Ils ne sont pas nombreux, on en compte 86, parmi eux, le fameux sushi que nous connaissons tous.

Les dialectes régionaux

Combien de mots dans la langue française sont empruntés à des dialectes régionaux ? En tout cas, les dictionnaires prennent très rarement en considération les mots en patois.

Cependant de très nombreux mots que nous utilisons tous les jours viennent de parler local ! Le corse, le languedocien, le béarnais, le gascon, les langues d’oïl ont contribué fortement à l’évolution et à l’enrichissement de la langue française courante.

Aujourd’hui, on distingue officiellement les dialectes régionaux de la langue française usuelle. Mais l’influence des parlers régionaux continue pourtant bien d’exister.

Par exemple, le mot brancard vient du patois Normand, le mot lessive vient du breton et le mot cassoulet a pour origine la langue d’Oc. Sans oublier également les accents qui forment et inventent tous les jours de nouveaux mots !

Combien de mots dans la langue française sont inventés chaque année ?

La langue française évolue tous les jours de nouveaux mots : l’influence des langues étrangères, le parler de banlieue, les dialectes régionaux, l’argot, les mots savants enrichissent continuellement le vocabulaire français.

Combien de mots dans la langue française sont créés chaque année ? Une chose est certaine, les dictionnaires valident chaque année de nouveaux mots : vapoteuse, gamer, détox, paddle, autotest, vidéocapsule, sont des mots que vous pouvez retrouver désormais dans les nouvelles éditions des dictionnaires. En moyenne, la langue française s’enrichit de 0,2 % en nouveaux mots tous les ans.

Ce qu’il faut retenir sur le nombre de mots que compte le Français ?

Le nombre total de mots français est un débat sans fin. Si l’on prenait en compte, tous les mots créés par la littérature, les techniques ou encore par néologisme, le français compterait certainement plus d’un million de mots ! Mais de manière plus pragmatique lorsque l’on essaie de répondre à la question « combien y a-t-il de mots dans la langue française », la meilleure réponse est encore de retenir le vocabulaire usuel ou encore les mots du dictionnaire.